Enrico Macias

Enrico Macias - Ouvre-moi La Porte

Ouvre-moi la porte,

Toi qui as la clef

De la grande école du monde.

Ce n'est pas facile

De te faire entrer,

Mais je vais quand même essayer.

Tu devras d'abord

Choisir un bon métier

Et le faire avec passion,

Vivre avec les gens,

Apprendre à les aimer

Sans te faire trop d'illusions,

Protéger la vie

De l'arbre et du ruisseau,

Te faire des amis

Parmi les animaux,

Vivre dans l'espoir

Et chanter quand il pleut,

Alors tu seras heureux.

Ouvre-moi la porte,

Toi qui as la clef

De la grande école du monde.

Ce n'est pas facile

De te faire entrer,

Mais je vais quand même essayer.

Tu seras soldat,

Non pas pour faire la guerre,

Du moins j'ose l'espérer.

Quand tu t'en iras,

Je suis sûr que ta mère

Se cachera pour pleurer.

Tu découvriras

Qu'il y a sur la terre

Deux hommes sur trois

Qui sont dans la misère.

Libre de partir,

Tu verras, mon petit,

Que rien ne vaut ton pays.

Ouvre-moi la porte,

Toi qui as la clef

De la grande école du monde.

Ce n'est pas facile

De te faire entrer,

Mais je vais quand même essayer.

À tous les instants,

Il te faudra choisir

Entre le bien et le mal.

Tu auras souvent

L'occasion de souffrir

Et d'oublier: c'est normal.

Alors c'est l'amour

Que tu rencontreras.

Ce sont des beaux jours,

Tu sais, que ces jours-là

Et puis un enfant

Qui te fera vieillir,

Tendrement viendra te dire:

Ouvre-moi la porte,

Toi qui as la clef

De la grande école du monde.

Ce n'est pas facile,

J'ai très bien compris,

Que c'était l'école de la vie

Ouvre-moi la porte,

Toi qui as la clef

De la grande école du monde.

Ce n'est pas facile,

J'ai très bien compris,

Que c'était l'école de la vie

Get this song at:  amazon.com sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found