Enrico Macias

Enrico Macias - L'Ile Du Rhone

On s'en allait, chassés par le cyclone

Et sur la route on nous avait jeté

Mais quand on fût près de l'île du Rhône

On a compris qu'on était arrivé

On a compris qu'on était arrivé

L'île du Rhône semblait nous attendre

L'île sauvage douce à l'homme oublié

On a percé sa glaise humide et tendre

Pour y planter nos tentes et nos pommiers

Pour y planter nos tentes et nos pommiers

Que c'était bon d'arracher les broussailles

Nos mains faisaient reculer la forêt

Quand notre terre nous ouvrait ses entrailles

Que c'était bon d'y planter nos pommiers

Que c'était bon d'y planter nos pommiers

Etes-vous fous nous disait le village

Connaissez-vous le Rhône de chez nous

L'avez-vous vu quand il est par l'orage

Gros de la Saone et qu'il pleut sur le Ventoux

L'avez-vous vu dans ses grandes colères

Plus dangereux qu'un archange brutal

Tous les cent ans, la chose est légendaire

Quatre ou cinq fois il nous fait bien du mal

On a gardé les amarres à nos barques

Car si le Rhône nous donne encore vingt ans

Chaque matin, chaque heure est un miracle

Le sirocco n'en laissait pas autant

Le sirocco n'en laissait pas autant

Regardez-la, c'est notre île cantique

C'est un poème, un bouquet de couleurs

C'est notre terre et c'est notre Amérique

L'eau de ses bords fait le tour de nos coeurs

L'eau de ses bords fait le tour de nos coeurs

Car tous ces jours où l'on courbait l'échine

Pour préparer le sol de nos pommiers

On avait tant, tant besoin de racines

Que c'est aussi nos vies qu'on a planté

Que c'est aussi nos vies qu'on a planté.

Get this song at:  amazon.com sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found